Ici et là, des films passés par L’Abominable (3)

A Paris et à Marseille en ce début juillet, quelques nouveautés concoctées pour partie à L’Abominable…

le vendredi 9 juillet à 21h30

à la Cinémathèque Française
51, rue de Bercy à Paris XIIème

PERSEPHONE
Performance de Jayne Amara Ross & Farewell Poetry



Une forêt embrumée. Une présence invisible découvrant une femme, un homme, puis une étrange poupée-enfant. Une allégorie en clair-obscur figurant le chant sublunaire de la vie qui sommeille sous la terre glacée, les mains du/desCréateur(s) cartographiant la trajectoire de son évolution.

Ainsi que la première projection de THE FREEMARTIN CALF (2010, 25 min) et d’autres performances de Jayne Amara Ross & Farewell Poetry : THE WOMAN WITH THE SEVERED SIDE et AS TRUE AS TROILUS.

Egalement, dans la séance qui précède(à19h30), des films de Mikaël Rabetrano, Hugo Verlinde,Delphine Lest…

le dimanche 11 juillet à 15h45
et le 12 juillet à 17h

au FID Marseille
Cinémas Variétés 1



AMI, ENTENDS-TU
de Nathalie Nambot (Chaya Films, 2010, 54 min)



Ici, la tentative serait, avec les outils du cinéma, de re-donner à la poésie étouffée ou détruite par le pouvoir de l’époque et que des hommes et des femmes apprenaient par cœur pour la conserver, un lieu ; de re-donner à la lutte du temps présent, aux humains en prise avec les mécanismes cyniques des nouveaux puissants, une inscription. Lieu de mémoire pour ce(ux) que la machine étatique décide d’éliminer, mais aussi de persistance. Actes de persistance. Comme si, depuis les ténèbres, les morts avaient encore à nous dire pour venir éclairer notre présent. Le film se fraie un chemin qui aurait à voir avec ça, cette idée-là : « Et dans la terre après l’asphyxie résonne la voix, arme ultime.» Ossip Mandelstam

http://www.l-abominable.org
http://www.filmlabs.org
_______________________________________________

 

 

06/07/2010