Laboratoire Bioskop

Créé en 2008, par le cinéaste Florent RUCH, le labo Bioskop est opérationnel depuis 2010.
Le collectif Bioskop s’est créé en 2012 autour du labo, principalement pour maintenir une filière argentique complète et pouvoir organiser des projections.
Les membres fondateurs sont : Florent Ruch, Philippe Lignières, Sébastien Tarot, Stéphanie Brault, Vincent Clarisse, Jean Cordier, Alexandra Gerber, Kenzi Riboulet, Guillaume Mariès, Adrien Charmot et Jenny Saastamoinen.



La principale caractéristique du labo est d’avoir des machines comparables à celles de l’industrie. On peut donc y traiter des métrages importants.

Bioskop a deux entrées possibles : le “do-it-yourself” pratiqué dans le réseau “ébouillanté”, comme l’Abominable ou MTK ou une prestation facturée comme un laboratoire commercial.

Le laboratoire est ouvert à tous, sous réserve d’être membre de l’association, d’avoir suivi le WE de formation au développement et aux machines, et de s’insérer dans le planning. La facturation est ensuite au prorata du temps passé, de l’utilisation des machines et des produits utilisés. Possibilités de logement en gîte très bon marché sur place.

Le labo permet le développement manuel de Super 8, 16 et 35 mm, par bobine de 15 ou 30 m, en spire. On peut traiter du négatif et positif noir et blanc, de l’inversible noir et blanc et couleur, ainsi que du positif couleur (ECP-2).



Une développeuse automatisée Debrie Uniplex permet des métrages supérieurs 30m, en négatif et positif couleur (ECN-2 et ECP-2), 16 et 35 mm. Il s’agit d’une grosse machine, avec 17 cuves de 110 L. Elle ne sera donc pas mise en route pour une bobine de 120 m de film…le système taxi-brousse s’impose !
Le tirage se fait par contact, en immersion, sur une tireuse continue Debrie TCI 16 mm. Ou en 35 mm, sur une autre tireuse Debrie TCI 35 (son dolby ou DTS). La tireuse 16mm est muette pour l’instant. Nous sommes à la recherche d’une tête son pour celle-ci ….

Bioskop possède également un télécinéma BTS Quadra, équipé d’une station de retouche Pogle. La numérisation se fait en SD (4.4.4 ou 4.2.2 en 10 bits) directement sur disque dur.
Le laboratoire offre la possibilité de monter en 16 ou en 35 sur deux tables CTM.
Du matériel de tournage est disponible : caméras et optiques 16, super 16 et 35 mm.
Il est également possible de faire du montage négatif en 16 et 35.

Association BIOSKOP, Moulin de Boudène
F-12370 SAINT SEVER du MOUSTIER - France
web: http://www.bioskoplab.com
+33 (0)5 67 12 90 21