Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:photographic_emulsion_properties

Propriétés d'une émulsion photographique

Concernant les propriétés d'une émulsion, on peut distinguer les propriétés d'usage et les propriétés structurelles qui sont à relier afin de produire une émulsion en adéquation avec ses attentes.

Les propriétés structurelles

Les propriétés structurelles d'une émulsion sont les suivantes:

  • souplesse et élasticité: Une couche d'émulsion trop épaisse ou trop de gélatine, rend le film plus rigide, ce qui peut poser quelques soucis pour les mises en spire, dans les caméras et projecteurs.
  • homogénéité: la dispersion homogène des grains dans la gélatine est assurée par le fait que l'on ne peut pas préparer une émulsion sans agitation.
  • Capacité à gonfler en présence d'eau: la compacité de l'émulsion va avoir un effet conséquent sur le traitement de l'émulsion. Une émulsion sèche qui est trempé dans un liquide va gonfler, ce qui permet une circulation des chimies à l'intérieur du réseaux, permettant de traiter l'émulsion dans toute sa profondeur. Une émulsion trop épaisse ou trop compact est trop longue à traiter. La couche superficiel sera traité au delàs des temps optimal avant que la couche la plus profonde ne soit atteinte par la chimie, cela pose également le problème de l'élimination des déchets de ces couches profondes. La compacité dépend entre autres de l'état cristallisé ou amorphe de la gélatine. Après avoir coulée une émulsion sur un support, si le gélification/déshydratation se fait à haute température, la gélatine a le temps de cristalliser, ce qui donnera une émulsion avec une capacité moindre d'absorption que si celle-ci à gélifier à basse température. (a compléter, retrouver l'exemple dans le glafkides…)

Les propriétés d'usage

Les propriétés d'usage d’une émulsion sont les suivantes :

Contraste

Le contraste augmente avec l’homogénéité entre les tailles des grains et leurs finesses.

Sensibilité

La sensibilité (ou vitesse) augmente avec la taille des cristaux, la densité d’argent et qui dépend aussi de la forme des cristaux et de l’adjonction de sensibilisateurs et sans oublier l'épaisseur de la couche.

Définition

La définition est inversement proportionnel à la taille des cristaux. Plus les cristaux sont fins et plus la définition augmente, avec une limite tout de même qui dépend de l'usage: une très grande définition entraîne une faible sensibilité et des contraintes trop fortes pour filmer en général. Ce type d'émulsion à grains très fins est utilisé en reproduction, pour les microfilms.Quand la taille de ces grains devient quasi infime, on nomme ces émulsions sans grains et c'est ce que l'on retrouve pour les émulsions holographiques de type Lippman.

Voir aussi

Liens externes

fr/photographic_emulsion_properties.txt · Dernière modification: 2017/02/14 18:23 (modification externe)