Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:production_steps

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
fr:production_steps [2017/02/14 22:32]
maxime [Nucléation]
fr:production_steps [2017/02/14 22:33]
maxime [Nucléation]
Ligne 47: Ligne 47:
  
 <​code>​ <​code>​
-KBr + AgNO3 => AgBr (ou AgI) + (K+ , NO3-)+KBr + AgNO3 ⇒ AgBr (ou AgI) + (K+ , NO3-)
 </​code>​ </​code>​
  
 En réalité, on a : En réalité, on a :
  
-(K+ , Br-) + (Ag+ , NO3-) => (Ag+ , Br-) + (K+ , NO3-)+<​code>​ 
 +(K+ , Br-) + (Ag+ , NO3-) ⇒ (Ag+ , Br-) + (K+ , NO3-) 
 +</​code>​
  
 Au début, étant très faiblement soluble dans l’eau, le bromure d’argent précipite de manière informe, on a : Au début, étant très faiblement soluble dans l’eau, le bromure d’argent précipite de manière informe, on a :
  
-(Ag+ , Br-) =>; ​AgBr+<​code>​ 
 +(Ag+ , Br-) ⇒ AgBr 
 +</​code>​
  
 A ce moment-là, on a un sel mais pas de cristaux à proprement parler, pas du tout comme on les voudrait, car la cristallisation c’est avant tout de l’arrangement de structure entre les atomes, ça coûte en énergie et çà prend du temps, un temps relatif… A ce moment-là, on a un sel mais pas de cristaux à proprement parler, pas du tout comme on les voudrait, car la cristallisation c’est avant tout de l’arrangement de structure entre les atomes, ça coûte en énergie et çà prend du temps, un temps relatif…
Ligne 62: Ligne 66:
 Il faut donc revenir en arrière très très rapidement, solubiliser le Bromure d'​Argent informe afin de l'​accompagner vers une cristalisation bénéfique,​ de forme octaédrique plutôt que cubique. Il faut donc revenir en arrière très très rapidement, solubiliser le Bromure d'​Argent informe afin de l'​accompagner vers une cristalisation bénéfique,​ de forme octaédrique plutôt que cubique.
  
-AgBr => (Ag+ , Br-)+<code> 
 +AgBr ⇒ (Ag+ , Br-) 
 +</​code>​
  
 Il faut donc de l'​énergie pour casser et reconstruire par la suite. Cette énergie vient de l'​agitation vigoureuse, de la forte température (70°C), de la modification des équilibres des espèces chimiques avec l'​excès de bromure de potassium et de la présence de la gélatine qui rajoute un peu de distance, facilite la dispersion et évite les agrégats cause de points noirs ("​poivrage"​). C'est une représentation simplifié d'un système encore plus complexe mais qui dans la pratique est facilement gérable. Il faut donc de l'​énergie pour casser et reconstruire par la suite. Cette énergie vient de l'​agitation vigoureuse, de la forte température (70°C), de la modification des équilibres des espèces chimiques avec l'​excès de bromure de potassium et de la présence de la gélatine qui rajoute un peu de distance, facilite la dispersion et évite les agrégats cause de points noirs ("​poivrage"​). C'est une représentation simplifié d'un système encore plus complexe mais qui dans la pratique est facilement gérable.
fr/production_steps.txt · Dernière modification: 2017/02/14 22:50 par maxime